Une lecture confidence, 3 novembre 2019

Une lecture confidence, 3 novembre 2019

Journée d’automne, une vraie. Tempête dans les grands arbres du château de Turenne, averses de feuilles mortes.
Quelques personnes sont venues s’assoir à mon entour à 16h et j’ai lu pour eux des paysages. Je leur ai dit que je voulais leur faire entendre ma musique et les faire voyager à travers mes livres, entre jardins, mers et déserts, entre Cévennes et Orient. Et j’ai lu des scènes avec des murmures et des bruits de branches, l’envol d’un héron, la puissance du printemps, Kaboul la blanche et les ghâts de Bénarès, aussi une scène de ramassage du goémon en Bretagne quand mon père était enfant.

Voilà ! on lit et ceux qui passent par là écoutent. Ils doivent savoir combien c’est précieux, la voix des livres — la voix de ceux qui les écrivent — pour rester là sans bouger sans parler et se laisser prendre.

Merci à mes amies qui étaient là avec leur cœur et leur affection.

Photographies : Régine Monod

Cet article a 1 commentaire

  1. Toujours agréable de t’entendre dire les mots justes et de nous faire voyager dans la nature . Nous étions très attentifs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu