Richarme au musée Fabre

musée Fabre, 6 novembre 2015

Je suis enfin allée visiter la salle Hugo (salle 44), au deuxième étage du parcours moderne du Musée Fabre à Montpellier. Un accrochage délicat et émouvant qui rend un hommage mérité à cette artiste montpelliéraine. Elle avait bataillé toute sa vie pour se faire reconnaître, en particulier en Languedoc.

L’exposition a été imaginée à la suite du don reçu en 2011 comprenant plus d’une centaine de ses œuvres. Une sélection témoigne de la riche production de l’artiste réalisée à partir des années 40 : des dessins préparatoires, des « palettes » (petites compositions abstraites colorées où l’artiste essaie différentes combinaisons de couleurs), des gouaches souvent peintes sur le motif avant de réaliser de grandes compositions à l’huile.

Un mur est consacré à la Savoie, pays d’origine de sa mère où elle a vécu suite à son retour de Chine quand elle avait neuf ans (elle était née à Canton en 1904). Y sont évoquées ces neiges, prémisses à d’autres neiges réalisées plus tard que j’aime tant. À noter aussi que les palettes, « Mes petits abstraits ! » comme elle les appelait,  y sont également mis à l’honneur.

J’ai vraiment savouré ce moment… Et il est encore temps de s’y rendre… Peut-être l’occasion de découvrir l’ouvrage que je lui ai consacré, un récit biographique et poétique : AU-DELÀ DU BLANC

Du 5 septembre au 6 décembre 2015, Salle Hugo, Musée Fabre, Montpellier

P1190282

site du PEINTRE RICHARME
site du MUSÉE FABRE

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.