lieu d’écriture : mon « oloé »

La notion d’oloé (« espaces élastiques où lire et écrire ») a été inventée par Anne Savelli. Du coup je l'utilise, le reprends à mon compte. J'aime cette conjugaison de mots et d'idées qui finit par résonner familièrement en l'utilisant. Merci à Anne.  

0 commentaire
Fermer le menu