ÉCRIRE LIRE PARTAGER | atelier d’écriture en Maurienne | 3 & 4 septembre 2022 | SOLS & CIELS

You are currently viewing ÉCRIRE LIRE PARTAGER | atelier d’écriture en Maurienne | 3 & 4 septembre 2022 | SOLS & CIELS

Nous étions en vallée de la Maurienne et notre amie Josette nous a accueillis dans son monde pour la troisième édition. Temps béni de l’amitié et de l’écriture. Le ciel a été de notre côté. Presque pas d’orages, température douce, chaleur d’automne. On a pu profiter des espaces du jardin. Et on a travaillé autour des sols et des ciels…

"On ne fait pas attention aux surfaces sur lesquelles on marche, ou alors juste pour ne pas heurter un carrelage qui dépasse, un trottoir, juste pour ne pas tomber. Bien sûr qu’on a pris l’habitude de voir le monde à hauteur d’homme depuis qu’on a grandi, alors revenir en arrière, se pencher, s’accroupir, faire comme si on était à nouveau petit et regarder la terre d’une autre façon, regarder avec précision.

« Lire » ce qui est sous nos yeux, « faire l’inventaire de ce que l’on voit » comme le dit Georges Perec.

Après tout ça, lever d’un coup les yeux vers le ciel, le découvrir comme un pays neuf, essayer de se souvenir de quelque chose. Raconter. Écrire." FR

exploration des sols

écouter les premiers fragments autour des sols…

Pieds chaussés de blanc au bord de la flaque de ciment informe.

D’autres poires, en revanche, jonchent la terre, vidées de toute substance, décomposées déjà… Elles ne sont plus que lambeaux de peaux desséchés et brunis qui se mêlent aux feuilles mortes.

Branche morte moisie enfouie dans l’herbe vivace au nord de la maison.

Carrelages aux coins cassés : damiers beiges et orangés où trône un vieux fourneau en fonte. Retour aux cuisines d’antan.

Touffe d’herbe obstinée qui s’accroche et résiste.

écrire partout dans toutes les positions, écrire…

et puis, contempler le ciel

Le bleu grinçant, violent qui se dilue dans des blancs vaporeux

Ciel coloré, trop coloré – Dominante orange rougeoyant, envahissant, zébré de rayons noirs par endroits. Ciel pesant, obscurcissant, oppressant. Il ne pleut pas, ne vente pas, et pourtant …

Nuées d’oiseaux / Bruissements d’ailes / traces d’avions / croisements de fils qui tissent une toile d’araignée / dentelles métalliques suspendues qui partagent le ciel cotonneux en patchwork d’ouate où filtre un rayon joyeux d’azur.

Lumière matinale blanche qui projette l’ombre devant soi. La femme est debout. Pieds chaussés de blanc au bord de la flaque de ciment informe.

Cieux d’automne bleus mêlés de blanc, douceur ou violence du vent qui emporte au loin les scories de nos pensées,

LES TEXTES SONT ICI

d’autres sont à venir…

nuées | nuées blanches et d’argent | nuées blanches, par endroits consistantes, déferlant à frôler la face rocheuse et burinée des monts, ourlant les crêtes forestières — parfois laissant paraître entre reliefs d’autres nuées plus sombres, chargées d’eau | comme pour brouiller les pistes | d’une seconde à l’autre plus éblouissantes | et puis tout est perdu du bleu et de l’espoir du bleu, on se prend à supplier pour que l’eau tombe du firmament et féconde la terre sans la ruiner, juste la caresse de l’eau sur elle, dans ses sillons, ses interstices ses alvéoles, la caresse de l’eau sur la peau des vivants […]

F.R. 4 septembre 22

photos 1 à 31 : Françoise Renaud / photo 32 : Bernadette Favre

La publication a un commentaire

  1. Jacqueline Vincent

    Chères amies et cher ami d’écriture. Ces moments partagés autour de Françoise et Josette resteront pour moi des instants entre terre et ciel ineffaçables et d’une richesse infinie. Bonheur de fin d’été dans un cadre et avec un accueil qui n’a d’égale que la qualité du travail proposé par notre Maître de stage. Merci aussi pour cette incitation à prendre la plume qui occupe désormais tous les petits matins de mes journées avec la rédaction de textes descriptifs ou poétiques que je relis à haute voix. En pensant à vous toutes et tous. Jacqueline.

Répondre à Jacqueline Vincent Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.