Article de presse, 28 janvier 2020

La parution d'un nouveau livre, ça a toujours l'allure d'un petit événement. Le travail au secret a été long, teinté de doute. Difficultés diverses, envies de tout abandonner. Quand le livre prend corps — tout comme l'enfant paraît —, il y a comme un sourire qui se dessine et illumine le visage. On oublie la peine. Enfin voilà une pierre de plus dans le chemin. Photographies Chantal Bossard, 2020

6 commentaires